mardi, septembre 21, 2021
AccueilBanque/FinanceLa finance verte en 3 points

La finance verte en 3 points

Ces dernières années, les préoccupations d’ordre social et surtout écologique se sont décuplées dans le secteur de la finance, notamment celui de la finance d’entreprise. Tout est parti des Accords de Paris qui invitent entre autres, les acteurs du secteur financier à redéployer leurs investissements pour un développement bas carbone. La finance verte se veut ainsi d’aligner les flux de capitaux vers les objectifs du développement durable. Voici 3 choses à savoir sur cette finance responsable.

Que comprendre par « finance verte » ?

La finance verte se rapporte à un ensemble d’opérations à caractère financier ayant pour but de faciliter la réalisation effective de la transition écologique et énergétique des organisations et des entreprises. Elle vise également à associer l’entreprise et chacune de ses parties prenantes dans la lutte contre le réchauffement climatique et la prévention des dommages environnementaux susceptibles de naître des activités économiques.
En d’autres termes, la finance verte sera considérée à chaque fois qu’une initiative, un service ou un produit financier sera conçu dans le dessein final de protéger la planète. La finance dite « verte » est donc à la fois une démarche et une philosophie axée sur l’investissement responsable et qui intègre des considérations d’ordre environnemental, social et de gouvernance au sein de la société.
Ainsi, alors que la finance classique s’occupe des procédés par lesquels l’épargne est dirigée vers des projets ou activités économiques très rentables, la finance responsable privilégiera plutôt des projets à forte valeur environnementale pour ce qui concerne les investissements.
Bref, la finance verte est un levier de transformation des entreprises et de l’investissement vers une économie plus durable. A ce titre, le concept renferme tous les services offerts dans les marchés financiers en vue d’investir dans des initiatives à fort impact humain social, économique, et environnemental.

Quels sont les principaux enjeux de la finance responsable ou durable ?

La finance durable participe sans aucun doute à réduire les impacts de l’épargne classique et de l’investissement des particuliers comme des entreprises, sur l’environnement. Il s’agit d’inciter les investisseurs à opter pour des placements beaucoup plus responsables (en savoir plus sur Gataka).
Mais pour imposer la finance verte, les acteurs à divers niveaux et les entreprises engagées dans la préservation de l’environnement doivent réussir à :

  • faire échec aux projets d’investissement énergivores et nocifs pour les écosystèmes ;
  • ne promouvoir que des projets de finance responsable c’est-à-dire à la fois économiquement porteurs et comportant une grande dimension environnementale ;
  • combattre le « greenwashing », c’est-à-dire les projets à apparence écoresponsables mais qui ne le sont pas ;
  • etc.

Pour ce faire, les acteurs du système financier doivent être en mesure de :

  • sensibiliser et former leurs équipes internes ainsi que leurs clients, sur les problématiques liées à la finance verte ;
  • apprendre à comptabiliser les risques en considérant à la fois les investissements et les impacts de ces investissements ;
  • s’approprier les labels recommandés dans un souci de lisibilité et de compétitivité : il s’agit notamment des labels « Greenfin » (qui exclut les fonds qui investissent dans des activités économiques réputées polluantes), « financement participatif de la croissance verte » (qui vise à renforcer la transparence des projets verts), et « ISR » (conçu pour améliorer la visibilité des solutions d’investissement qui promeuvent l’évolution de la finance responsable) ;
  • etc.

Comment se mesurent les projets de finance verte ?

En finance verte, plusieurs indicateurs permettent de mesurer les impacts environnementaux des projets à financer. C’est le cas de :

  • l’empreinte carbone : cet indicateur permet d’évaluer le flux de gaz à effet de serre produits chaque année par le projet ;
  • l’empreinte écologique ;
  • l’alignement 2°C ;
  • la part verte ;
  • etc.

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

Articles similaires