jeudi, juin 13, 2024
AccueilEntrepriseQuelles sont les assurances que doit avoir un auto-entrepreneur ?

Quelles sont les assurances que doit avoir un auto-entrepreneur ?

En plein essor ces dernières années, le statut d’auto-entrepreneur séduit de plus en plus de Français en quête d’indépendance et de flexibilité professionnelle. En 2022, on dénombrait près de 1,4 million d’auto-entrepreneurs exerçant dans des secteurs variés. Mais cette liberté s’accompagne de responsabilités et de risques qu’il ne faut pas négliger. C’est pourquoi souscrire aux bonnes assurances est indispensable pour protéger son activité et son patrimoine personnel.

Les assurances responsabilité

En tant qu’auto-entrepreneur, l’une des priorités est de souscrire les assurances appropriées pour vous protéger contre les risques liés à votre activité. Fort heureusement, l’assureur AXA propose une gamme complète de produits pour les professionnels, les particuliers et les auto-entrepreneurs ! N’hésitez pas à demander un devis assurance micro entrepreneur AXA pour vous faire une idée de ces offres avantageuses !

Les différents types d’assurance responsabilité pour les auto-entrepreneurs

Selon l’activité exercée, différentes assurances de responsabilité peuvent être obligatoires.

La responsabilité civile professionnelle (RCP)

La responsabilité civile professionnelle (RCP) est indispensable pour de nombreuses activités comme :

  • Le BTP ;
  • L’immobilier ;
  • Le conseil, etc.

La responsabilité civile professionnelle couvre les dommages causés à des tiers dans le cadre du travail, en cas d’erreur ou de négligence professionnelle. Les réparateurs auto, les coiffeurs ou encore les consultants ont tout intérêt à la souscrire.

L’assurance responsabilité décennale

Dans le secteur du bâtiment, l’assurance responsabilité décennale est impérative pour les auto-entrepreneurs exerçant dans la construction neuve. Elle garantit les travaux pendant 10 ans en cas de dommages engageant la solidité de l’ouvrage. Les artisans comme les maçons, les électriciens ou les chauffagistes doivent y souscrire sous peine de sanctions pénales.

L’assurance responsabilité civile médicale

Enfin, l’assurance responsabilité civile médicale est obligatoire pour les professionnels de santé comme les infirmiers, les kinésithérapeutes ou les psychologues. Elle couvre les dommages causés aux patients dans le cadre des soins.

Protégez vos biens et votre activité

Protégez vos biens et votre activité

Au-delà des assurances responsabilité, d’autres garanties permettent de sécuriser l’outil de travail de l’auto-entrepreneur. Au cœur des assurances professionnelles, la multirisque est la plus complète. Elle couvre généralement le matériel professionnel contre le vol, le bris accidentel, l’incendie ou les dégâts des eaux selon les formules. Pour un food truck par exemple, l’assurance du véhicule, mais aussi des équipements de cuisine sera indispensable.

Pour un auto-entrepreneur exerçant dans des locaux, la protection de l’espace de travail et du mobilier sera primordiale. C’est l’occasion de souscrire des garanties optionnelles comme la perte d’exploitation pour compenser une baisse d’activité. Un accompagnement personnalisé permettra de composer la multirisque idéale.

Si l’auto-entrepreneur utilise un véhicule pour son travail, qu’il s’agisse de livraisons ou de déplacements professionnels, une assurance automobile spécifique est requise, plus protectrice qu’un simple contrat « loisirs & familles ».

Les auto-entrepreneurs peuvent également souscrire une mutuelle santé qui couvrira une partie de leurs frais médicaux non pris en charge par l’Assurance maladie. Selon le niveau de garanties choisi, elle remboursera par exemple les dépassements d’honoraires, l’optique ou les soins dentaires.

Enfin, une assurance prévoyance (incapacité, invalidité, décès) est fortement recommandée afin de garantir un revenu en cas d’arrêt de travail prolongé pour maladie ou accident. Les prestations versées seront de même déductibles des revenus professionnels grâce à la loi Madelin.

Des aspects financiers et fiscaux

Le coût des assurances représente un poste de dépenses important pour l’auto-entrepreneur qu’il ne faut pas négliger. Mais heureusement, certaines cotisations sont déductibles fiscalement. C’est le cas pour la mutuelle santé et la prévoyance grâce à la loi Madelin qui prévoit des réductions d’impôts pouvant atteindre 35% des sommes versées dans la limite de 3,75% du revenu professionnel.

Il existe par ailleurs des organismes spécialisés pour les professionnels indépendants comme les Caisses de Prévoyance qui proposent des tarifs négociés sur les cotisations. Enfin, les auto-entrepreneurs bénéficient d’un régime micro-fiscal avantageux qui peut inclure une partie des primes d’assurances dans le calcul des charges déductibles.

Protégez votre entreprise pour mieux vous consacrer à son développement

Que l’on soit coiffeur, consultant ou artisan, le choix des assurances professionnelles est crucial pour tout auto-entrepreneur. Une couverture solide et adaptée à son activité est la clé pour exercer en toute sérénité et se prémunir contre les aléas de la vie.

Si certaines sont obligatoires selon le métier, comme la responsabilité décennale pour les auto-entrepreneurs du bâtiment, d’autres demeurent optionnelles, mais vivement recommandées. Multirisque professionnelle, assurance véhicule, prévoyance et mutuelle santé forment un bouclier protecteur complet contre les imprévus pouvant menacer la pérennité de l’entreprise.

Bien s’informer, anticiper et prendre le temps de choisir les bonnes garanties est un investissement prudent pour préserver son outil de travail. Une démarche toujours payante pour concentrer ses efforts sur l’essentiel : le développement de son activité !

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments